STANDARD DE RACE EURASIER

STANDARD DE RACE DE L'EURASIER

(source : Fédération Cynologique Internationale)

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL)

SECRETARIAT GENERAL : 13, Place Albert 1er –  B – 6530 Thuin (Belgique)

_______________________________________________________________

17.02.2020 / FR

Standard FCI N° 291

EURASIER (Eurasien)

TRADUCTION : Dr. J. - M. Paschoud et Prof. Raymond Triquet.

Langue faisant foi : (DE).

Révision : Iris Borianne et Prof. R. Triquet.

ORIGINE : Allemagne.

DATE DE  PUBLICATION  DU  STANDARD  OFFICIEL  EN VIGUEUR : 04/09/2019.

UTILISATION : Chien de compagnie.

CLASSIFICATION FCI : Groupe 5       Chiens de type Spitz etde type primitif.

                                        Section 5        Spitz asiatiques et races apparentées.

                                        Sans épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE : Par le croisement d’un Chow-Chow avec un Spitz loup fut créée en 1960 une nouvelle race canine du nom  de  « Wolf-Chow » (Chow-Loup).

Après des croisements avec des Samoyèdes, la race fut reconnue par la FCI sous le nom de « Eurasier ». Le fondateur de la race est Julius Wipfel.

ASPECT GENERAL : Chien de type Spitz, de taille moyenne aux proportions harmonieuses et aux oreilles dressées qui présente plusieurs variétés de couleur ; la longueur du poil est telle qu’elle permet d’apprécier les proportions du corps; l’ossature est moyennement lourde.

PROPORTIONS IMPORTANTES : La longueur du corps est légèrement supérieure à la hauteur au garrot. La longueur du museau et celle du crâne sont approximativement identiques.

COMPORTEMENT / CARACTERE : Fier, calme, bien équilibré avec seuil de réaction élevé ; vigilant et attentif sans être bruyant ; d’un attachement très marqué envers la famille de ses maîtres ; réservé envers des étrangers, sans être agressif ; sans instinct de chasse. Vis)à-vis des étrangers, rest e calme sans les importuner.

Pour atteindre le plein essor de ces qualités l’Eurasier a besoin d’un contact humain étroit et ininterrompu dans le cadre familial et doit jouir d’une éducation pleine de compréhension, mais rigoureuse et suivie.

TETE

Vue d’ensemble : Crâne harmonieux, pas trop large ; vu de dessus et de profil en forme de coin ; les axes longitudinaux du crâne et du chanfrein sont parallèles.

REGION CRANIENNE :
Crâne :
Région frontale plate avec sillon médian bien perceptible. Protubérance occipitale bien marquée.
Stop : Peu marqué.

REGION FACIALE :
Truffe :
De grandeur moyenne, de couleur noire.
Museau : Ni trop lourd ni trop pointu ; va en s’amenuisant vers la truffe ; chanfrein droit de même que les branches de la mandibule. Lèvres : Bord des lèvres bien tendu, de couleur noire. Mâchoires/dents : Mâchoires fortes, arcade mandibulaire large. Denture robuste et complète ( 42 dents selon la formule dentaire) ; articulé en ciseaux ( les incisives supérieures recouvrent partiellement les inférieures, leur face postérieure étant en contact étroit avec la face antérieure des incisives inférieures) ou en pince (les incisives sont en contact par leur bord libre) ; prémolaires et molaires bien alignées sans interruption ni manque ; toutes les dents sont implantées à l’équerre dans les mâchoires.
Joues : Peu marquées.
Yeux : Foncés, de grandeur moyenne, ni trop enfoncés ni trop saillants ; ouverture palpébrale légèrement oblique ; les paupières épousent rigoureusement la forme du globe oculaire ; leur bord est pigmenté de noir.

Oreilles : Séparées l’une de l’autre d’environ une largeur d’oreille mesurée à son attache; de grandeur moyenne et de forme triangulaire ; dressées, les sommets légèrement arrondis ; les sommets des deux oreilles et le centre du stop forment un triangle presque isocèle.

COU : De longueur moyenne, en harmonie avec l’ensemble, bien musclé ; peau de la gorge bien appliquée et tendue. Raccordement bien équilibré de la tête au corps.

CORPS :
Vue d’ensemble :
Tronc solide, pas trop court.
Garrot : Bien marqué.
Dos : Ferme et rectiligne ; très bien musclé.
Région lombaire : De bonne longueur et largeur, très bien musclée.

Croupe : Presque horizontale, large et solide.
Poitrine : Elle descend jusqu’au niveau des coudes ; côtes arrondies de forme ovale ; poitrail bien développé, sans, cependant, être trop marqué ; sternum long, se prolongeant loin vers l’arrière.
Ligne du dessous et ventre : Légèrement relevée dans la région du ventre, les flancs sont légèrement rentrés.

QUEUE : Attachée haute, ronde et ferme à l’attache, de bonne épaisseur et allant en s’amenuisant vers son extrémité ; touffue, elle est portée soit rabattue en avant sur le dos, soit très légèrement recourbée de côté ou enroulée ; si elle pend, elle atteint le niveau du jarret.

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS :
Vue d’ensemble :
Vus de face d’aplomb et parallèles ; de profil, les angles sont bien angulés ; le bras et l’avant-bras sont presque de même longueur.
Epaules : Bien musclées ; les omoplates sont légèrement obliques. Bras : De longueur moyenne et bien musclé.
Coudes : Bien au corps.
Avant-bras : De longueur moyenne, bien musclé.
Carpe (poignet) : Solide.

Métacarpe : De longueur moyenne; solide ; vu de face absolument d’aplomb ; vu de profil légèrement incliné.
Pieds antérieurs : Ovales ; doigts bien serrés, modérément cambrés ; ongles solides, de couleur foncée ; coussinets résistants, bien épais, de couleur noire ; poil abondant entre les coussinets digités.

MEMBRES POSTERIEURS :
Vue d’ensemble :
Vus de derrière d’aplomb et parallèles ; de profil, les angles sont modérément accusés ; la cuisse et la jambe sont presque de même longueur.
Bassin : En position légèrement oblique.
Cuisse : De longueur moyenne et fortement musclée.
Grasset (genou) : Ferme, angle pas trop ouvert.
Jambe : De longueur moyenne, bien musclée.
Jarret : Pas trop descendu, ferme, ni clos ni ouvert, stable, pas trop en avant.
Métatarse : Large et de bonne longueur ; d’aplomb vu de profil. Pieds postérieurs : Ovales ; doigts bien serrés, modérément cambrés ; ongles solides, de couleur foncée ; coussinets résistants, bien épais, de couleur noire ; poil abondant entre les coussinets digités.

ALLURES : Couvrant bien le terrain, avec bonne poussée des postérieurs et bonne extension des antérieurs. Le dessus, en action, est solide et bien équilibré. Antérieur et postérieur se portent droit devant. Quand la vitesse augmente, les membres se rapprochent. Allure préférée : le trot.

PEAU : Bien appliquée, pigmentée.

ROBE

Qualité du poil : Sur tout le corps sous-poil dense et poil de couverture mi-long, raide et couché sans être serré ; poil court sur le museau, la face, les oreilles et les faces antérieures des membres ; la queue, la face postérieure des antérieurs (franges) et des postérieurs (culotte) offrent un poil de couverture plus long ; sur l’encolure, le poil n’est qu’un peu plus long que sur le corps, sans former de crinière.

Couleur du poil : Toutes les couleurs et toutes les combinaisons de couleurs sont admises excepté le blanc pur et la robe pie.

TAILLE ET POIDS :

Hauteur au garrot :

Mâles : 52-60 cm

Femelles : 48-56 cm

Poids :

Mâles : 22-30 kg 

Femelles : 18-26 kg

L’équilibre des proportions est déterminant ; cependant les valeurs moyennes de la taille et de poids suivantes sont idéales et recherchées :

Mâle : 56 cm pour 26 kg

Femelle : 52 cm pour 22 kg

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien.

DEFAUTS ENTRAINANT L’EXCLUSION :

  • Chien agressif ou peureux.

  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ ordre physique ou comportemental.

  • Sujets peureux, craintifs, exagérément méfiants.

  • Caractères liés au sexe insuffisamment prononcés.

  • Absence d’une ou de plusieurs incisives ou canines, d’une ou de plusieurs prémolaires 3 ou 4 tout comme d’une ou de plusieurs molaires 1 ou 2.

  • Anomalies de l’articulé.

  • Entropion, ectropion ; yeux trop enfoncés, trop petits.

  • Oreilles semi-dressées, oreilles tombantes.

  • Queue cassée.

  • Forte dépigmentation, robe pie, blac pur.

  • Chevauchement des articulations tarsiennes. Articulation du jarret instable : mouvement anormal du chien debout vers l'avant ou vers le côté.

 

N.B.:

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

anatomie-du-chien.jpg

Partager Partagez avec vos amis !
 

Élevage Canin RÉA - Les Rigaudières - 72800 LUCHÉ-PRINGÉ
contact_chien_amour.gificone_tel.png  02 43 94 48 98  -  06 24 67 06 86     Nous contacter
Contactez-nous !

Numéro de SIRET : 790 166 029 00013 - N° Élevage : 723227 - N° Certificat Éleveur : 72200
N° TVA Intracommunautaire : FR71 790166029

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.